Visual Merchandising? Global Visual Merchandising? Pour quoi? Pour qui?

Lyon, une destination shopping pas tout à fait comme les autres;)

L’ agglomération lyonnaise est « la métropole régionale la mieux maillée commercialement ». Et son bouillonnement commercial ne ralentit pas.

La ville présente à la fois un « coeur dense et diversifié ». Les Lyonnais profitent de « centres commerciaux d’hypercentre influents et attractifs »; et aussi de propositions retail d’envergure en première et deuxième couronne. Cette offre augmente et se renouvelle en permanence. (1)

Parallèlement et complémentairement aux grandes enseignes nationales et internationales, le retail indépendant local doit exister car il est le seul à pouvoir dessiner l’image de l’identité commerciale de Lyon. Autant dire ce qui fait son unicité et donc sa valeur ajoutée, sa promesse de destination.

Le visual merchandising, pour quoi? pour qui?

Cependant, le retail doit s’adapter à de nouveaux modes de consommation.

Nouvelles manières d’acheter en partie induites par le développement des réseaux sociaux qui changent la manière d’appréhender la temporalité et le mode d’acquisition des clients; mais aussi par la redistribution des parts de classes de revenus dans la population.

Alors que la majorité des actes d’achat sont prises sur les lieux de vente, les consommateurs français sont jusqu’à trois fois moins enclins à effectuer des achats d’impulsion que le reste de la population mondiale. (2)

C’est pourquoi avec la vente-conseil, le visual merchandising est l’outil indispensable à la bonne performance de ventes instore.

Cependant, pour les petites structures du commerce indépendant, c’est souvent cette discipline qui est -à tort- reléguée en bas de la to-do list des leviers à mettre en oeuvre pour améliorer la vente.

Le visual merchandising demande un oeil et une main expérimentées. Et il est souvent contraignant voir impossible pour les commerçants de puiser dans leur masse salariale toujours restreinte et souvent utilisée en totalité pour la vente conseil.

C’est ainsi que de belles offres de service ou de belles gammes de produits se retrouvent insuffisamment mises en valeur et passent ainsi inaperçues auprès des prospects.

C’est pourquoi faire appel à un prestataire extérieur est une solution intéressante pour les professionnels qui recherchent à affirmer leur identité visuelle, et/ou à accroître leur visibilité.

Service ponctuel ou prise en charge de l’image plus régulière, le visual merchandiser externe permet au professionnel d’ajuster ses besoins en fonction de son budget.

Pourquoi un visual merchandising global (3)?

Car comme évoqué plus haut, les réseaux sociaux ont bouleversé les interactions sociétales depuis quelques années. Et le retail n’y a pas échappé.

Cette nouvelle façon d’aborder l’acte d’achat peut être bénéfique au commerçant. Car elle rend plus que jamais l’acte de vendre créatif. La mise en avant de valeurs authentiques avec des storytellings de qualité. L’ augmentation de la désirabilité des produits notamment.

Ainsi aujourd’hui le visual merchandiser n’est plus seulement le scénographe des produits et le chorégraphe des flux au sein de la surface de vente. Il est aussi dorénavant le conteur de l’histoire racontée à la communauté des clients-followers. Il procède maintenant d’un art phygital : le global visual merchandising.

Sources:

1- https://www.lesechos.fr/pme-regions/auvergne-rhone-alpes/les-centres-commerciaux-se-renouvellent-en-peripherie-et-au-coeur-de-lyon-1140181 ; propos basés sur le schéma directeur d’urbanisme commercial (SDUC) de la métropole lyonnaise.

2-https://www.nielsen.com/fr/fr/

3- pour avoir un aperçu des compétences du global merchandiser: https://bouhbouhh.com/que-fait-bouhbouhh/

Laisser un commentaire